Projet de 42 logements au 118 Charles Michels

Le 16 Décembre, un  projet de construction de 42 logements au 118 Rue Charles Michels a été présenté aux habitants du quartier par le Promoteur Grenoble Habitat  et  Scrub architectes.

Simulation Vue Av. A. Croizat le 18 Décembre 2014

Vue à partir de l’Avenue Ambroise Croizat

Le tènement de 2748 m2 situé à l’angle de la Rue Charles Michels et l’Avenue Ambroise Croizat est occupé par une maison destinée à être démolie et remplacée par 2 immeubles de 2849 m2 de planchers. Une partie du terrain est située en Zone UA4 et l’autre en UA. De ce fait un immeuble comprend 4 niveaux d’habitation sur un RdC (h : 3.30m) non enterré destiné aux Parkings et divers plus un autre de 2 niveaux d’habitation également sur RdC. Dans sa partie Est, l’immeuble parallèle à la Rue Ch. Michels de 15.85 m de haut, abriterait 12 logements sociaux gérés par Grenoble Habitat, le reste étant en accession privée. Il est prévu 57 places de stationnement.

La première impression laisse augurer d’un projet digne d’intérêt: les limites du PLU ne sont pas atteintes sur de nombreux points.

Terrasses

Vue de dessus

Toutes les toitures (en terrasse) seraient végétalisées (voir la Vue de dessus). Les façades semblent habillées de bois (voir la Vue à partir de l’Avenue Ambroise Croizat et de l’Impasse côté Est). Si le bois permet de stocker du CO2, au bout de quelques années, son aspect laisse sérieusement à désirer. Le bardage prévu est un produit Neolife en bois reconstitué d’un minimum de 90% de fibres bois hydrophobes. Résistant aux insectes, imputrescible, stabilité des couleurs (teinté dans la masse) après prise d’une patine naturelle sans décoloration aux UVs, nettoyage traditionnel ou brossage: termes qui figurent sur le site Neolife.

Il semblerait que le trottoir fini Rue Charles Michels ne fasse pas 2 Mètres de large. Notre Association a clairement exprimé son intention d’obtenir que du bord du trottoir actuel, il fasse 2 mètres minimum. A noter que le Promoteur du 111 de la même rue l’a accepté en cédant d’ailleurs gratuitement à la Commune la partie de son terrain qui manquait pour aménager, à notre connaissance à ses frais, un trottoir de largeur nettement supérieure à 2 mètres. Nous notons avec satisfaction que des espaces verts d’au moins trois mètres sont prévus devant l’immeuble du côté le plus visible (Ch. Michels voir Vue de dessus  ), allant tout à fait dans le sens de nos idées pour la Ville de demain.

Vue de l'impasse côté Est

Vue de l’impasse côté Est

Une demande pour améliorer la sécurité de la circulation de l’impasse a été formulée. Le fait que cette voie privée fasse l’objet de conventions de passage réciproque ne doit pas être en contradiction avec la Sécurité des personnes. Les concepteurs peuvent largement s’inspirer de l’aménagement de la Rue Eugène Charbonnier toute proche pour cela.

Mr Gilles SUISSE Directeur de Projets Grenoble Habitat et Mr Gil CERET Architecte de Scrub ont semblé tout à fait d’accord pour réétudier et améliorer ces 2 points.

Le 26 Mars 2015, l’Association a été reçue pour faire le point sur ces sujet et un compte-rendu rédigé.

Toutes les personnes habitant dans le périmètre défini par le Service Urbanisme n’ayant pas reçu d’invitation (à la charge du porteur du projet) à cette réunion et en particulier les habitants du Saint Christophe, une nouvelle réunion a été promise. En plus de la concrétisation des promesses ci-dessus, il serait intéressant alors d’avoir un complément d’information sur l’aspect du bardage (couleur Sun ?) qui semble plus uniforme que le montage photographique  présenté. Des échantillons y seraient les bienvenus.

Nous rappelons qu’avant le dépôt d’un tel permis de construire, des échanges préalables entre les élus, le porteur de projet et le service Urbanisme sont nécessaires. D’autre part, depuis plusieurs années, la Municipalité de Fontaine exige que le projet soit présenté aux Habitants voisins et à l’Atelier Aménagement Habitat pour recueillir leurs avis.

Notre Association est tout à fait favorable au maintien de cette démarche globale permettant aux Décideurs municipaux d’avoir le maximum d’éléments pour prendre la meilleure décision. Compte-tenu des récentes élections, cette procédure n’a pas été totalement appliquée.

Pour notre Association, le Promoteur et son Architecte nous ayant semblé déterminés à tenir compte des remarques formulées plus haut, il est légitime de penser que ce projet devrait satisfaire toutes les actuelles parties prenantes tout autant que les futurs occupants.

Que pensez-vous de ce projet?